Quelle carte grise pour buggy ?

Carte grise pour tout-terrains.
Être au volant d’un buggy, c’est conjuguer joies de la conduite, plaisir et sensations fortes. Si vous désirez vous offrir ce tout-terrain léger, facile à conduire et relativement peu coûteux en fonction du modèle choisi, le pilotage des buggys est soumis à une règlementation ferme. En effet, pour sillonner les routes et chemins de nos villes et nos campagnes, il vous faudra impérativement obtenir une carte grise propre à ces engins.

La carte grise devra soit :
- Comporter la marque VW et la mention MOD qui vient compléter le type ;
- Être dite de « réception par type » : c’est-à-dire des marques SOVRA, APAL... et non VW ;
- Comporter la mention « type BUGGY », cas beaucoup plus rare mais idéal.
Pour que votre véhicule obtienne un certificat d’immatriculation, il est nécessaire qu’il fasse l’objet d’une homologation réglementée. Il ne devra alors pas excéder une puissance administrative de 20 chevaux-fiscaux et son poids ne pourra pas dépasser un maximum de 400 kg.

Deux catégories et des permis différents pour les buggys homologués
- Les buggys de moins de 50 cm3 : ils sont considérés comme des quadricycles « légers » et peuvent être conduits dès l’âge de 16 ans. Aucun permis particulier n’est requis ici, sauf pour ceux nés après le 1er Janvier 1988 qui doivent alors être titulaire du permis AM, anciennement appelé BSR ;
- Les buggys de plus de 50 cm3 : ce sont les quadricycles dits « lourds ». Ils représentent la majeure partie des engins en circulation et nécessitent d’être titulaire d’un permis A1, A2, A3, A, B ou B1.

La vigilance est de mise avec les buggys
Attention, l’homologation et l’attribution d’un certificat d’immatriculation ne permet la circulation des buggys que sur les chemins et routes des voies publiques et n’autorise en aucun cas de rouler sur les autoroutes et autres voies rapides ! Soyez également vigilants aux arnaques ! Beaucoup de vendeurs peu scrupuleux tenteront de vous vendre un buggy avec une carte grise dite « cox ». Il ne s’agit pas d’une carte grise réglementaire pour votre engin mais tout simplement du certificat d’immatriculation d’une Coccinelle, ou cox dans le langage courant, qui aurait été relookée. Elle ne vous permettra absolument pas d’assurer votre véhicule ni de rouler en toute légalité !