Qu’est-ce qu’une carte grise provisoire ?

Le CPI, cette carte grise provisoire :
Il s’agit d’un document attestant de manière temporaire l’immatriculation de votre véhicule. Également appelé CPI pour Certificat Provisoire d’Immatriculation, il vous est remis suite à une demande d’immatriculation, en attendant de recevoir la carte grise définitive. Ce document a une période de validité d’un mois et peut être téléchargé et imprimé suite à une démarche en ligne, ou vous sera remis directement dans son format papier si vous faites appel aux services d’un professionnel agréé par l’Etat comme Démarches Carte Grise.

Les différents cas de figure qui se présentent :
Le CPI vous sera délivré dans le cas des requêtes suivantes :
- L’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion,
- Une demande de duplicata en cas de vol, perte ou détérioration
- Un changement d’adresse ou de titulaire, quand le véhicule est immatriculé sous l’ancien système Fichier National des Immatriculations (FNI),
- Un renouvellement en cas d’usurpation d’immatriculation.
Il contient d’ores et déjà toutes les informations qui figureront sur la carte grise définitive et permet donc de pouvoir poser les plaques d’immatriculation avant la réception de cette dernière. Un CPI n’empêche pas la vente du véhicule mais impose un peu plus d’organisation qu’une transaction classique. Ainsi, en plus du certificat de cession du véhicule, il faudra que le vendeur vous transmette le CPI portant la mention « Cédé (ou vendu) le xx/xx/xxxx » avec sa signature, mais il vous faudra attendre d’avoir la carte grise définitive de la part du vendeur pour pouvoir faire immatriculer le véhicule à votre nom.
Attention tout de même, car il ne vous est pas autorisé de rouler à l’étranger avec ! Ou du moins, pas avec un simple CPI. En effet, si le Certificat d’Immatriculation Provisoire permet de circuler en toute légalité, il est cependant l’objet d’une restriction territoriale et permet donc de se déplacer uniquement sur le territoire Français. Pour pouvoir circuler à l’étranger, il vous faudra impérativement obtenir une immatriculation provisoire en série WW. Le CPI-WW peut être demandé dans trois cas :
- Lorsque le dossier d’immatriculation est incomplet lors de l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion,
- Pour un véhicule destiné à l’export (également applicable aux DOM-TOM)
- Pour véhicule neuf en « châssis-cabine », c’est-à-dire destiné à des fins de carrossage.
Sa durée de validité est également d’un mois, qu’il est possible de renouveler une fois seulement.
Le prix du CPI-WW est établi en se basant sur le tarif d’un cheval fiscal dans votre région, auquel se rajouteront des frais de dossier s’élevant en général à 4 euros, sans compter les charges qui sont à ajouter si vous décider de passer par un professionnel. C’est à ce prix que vous pourrez circuler librement dans tous les pays d’Europe avec une immatriculation provisoire.