Démarches Carte Grise
0890 400 500
0,80€/min + prix appel

Calculer le prix de l’immatriculation d’un véhicule neuf


Le certificat d’immatriculation apparaît comme un document qui matérialise l’autorisation de circuler d’un véhicule immatriculé. En plus de cela, il permet son identification. Le prix de la carte grise n’est pas toujours facile à déterminer. Ce document est un titre de police destiné à certifier l’existence du véhicule et la régularité de sa situation. Généralement, on y retrouve toutes les informations comme le nom et l’adresse du propriétaire mais aussi la marque, le modèle, le numéro d’immatriculation, le nombre de chevaux fiscaux, le type de carburant et la première date de mise en circulation.

Les documents indispensables à la conduite


Pour une conduite réalisée en toute légalité, l’automobiliste doit toujours avoir sur lui un certain nombre de documents dont, la carte grise, le permis de conduire, la vignette de contrôle technique et le certificat d’assurance.
    • La carte grise
C’est un certificat d’immatriculation de véhicule. En effet, de la mise en circulation jusqu’à sa mise à la casse, le véhicule doit conserver le même numéro d’immatriculation. Ce dernier donne au propriétaire l’autorisation de circuler librement sur les routes. Si le propriétaire change d’adresse, il doit faire une demande de modification du certificat et il lui faut pour cela avoir une idée sur le prix de la carte grise. Il doit toujours avoir le certificat d’immatriculation de son véhicule à l’intérieur de celui-ci en cas de contrôle routier.
    • Le permis de conduire
Le permis de conduire est un document officiel qui donne à l’usager l’autorisation de conduire certains véhicules sur une route publique. Pour être en droit de conduire un véhicule de tourisme par exemple, il vous faut impérativement posséder le permis B.
    • La vignette de contrôle technique
La vignette de contrôle technique est un autocollant avec une forme carrée. Elle révèle des informations concernant le dernier contrôle technique réalisé sur votre automobile. En plus, la vignette de contrôle technique permet d’indiquer que le contrôle s’est déroulé sans encombre. Elle témoigne du bon fonctionnement du véhicule.
    • Le certificat d’assurance
Après avoir fait les démarches pour le certificat d’immatriculation et surtout après avoir payé le prix de la carte grise, il vous faut un certificat d’assurance. En effet, c’est un document de présomption d’assurance qui doit être positionné en bas à droite du pare-brise. Il permet donc d’attester que le véhicule est bien assuré auprès d’un assureur.

Les différentes taxes applicables à la carte grise


Avant de commencer par faire les démarches en vue de l’obtention du certificat d’immatriculation, il faut se renseigner à propos du tarif. Vous devez savoir que le prix de la carte grise est déterminé par toute une série de taxes. Ces dernières appelées taxes d’immatriculation sont facilement repérables par la lettre Y. Ainsi, elles vont de Y1 jusqu’à Y5. Les cinq taxes sont toujours inscrites sur le véhicule.
    • Taxe Y1 ou taxe régionale
Elle varie en fonction du lieu où vous êtes domicilié. Son montant prend en compte le domicile du titulaire, la puissance fiscale du véhicule et l’âge du véhicule.
    • Taxe Y2 ou taxe professionnelle
C’est une taxe qui s’applique à tous les véhicules utilitaires. Alors que les particuliers et propriétaires de voiture de collection ne paient rien, il n’en est pas ainsi pour les professionnels. Cette taxe varie en fonction du poids total en charge du véhicule ce qui influence le prix de la carte grise.
    • Taxe Y3 ou taxe écologique
Elle comprend l’écotaxe et la taxe CO2. Les véhicules dont les émissions de CO2 dépassent 116 g/CO2 sont pénalisés. L’amende à payer peut aller jusqu’à 10 500 € au-delà de 191 grammes par kilomètre.
    • Taxe Y4 ou taxe de gestion
Permettant de financer la gestion et le coût de production de la nouvelle carte grise, son montant est de 4 €. Si lors de la délivrance des certificats d’immatriculation, vous ne payez pas la taxe régionale, vous serez exonéré de la taxe de gestion.
    • Taxe Y5 ou taxe de frais d’acheminement
Le montant de cette taxe est de 2,76 €. Si vous entamez vos démarches de carte grise pour un cyclo, vous effectuez la correction d’une erreur de saisie ou encore si vous avez un nouveau modèle de certificat d’immatriculation, vous en serez exempts.
Pour connaître le prix d’une carte grise, il faut aussi prendre en compte le prix du cheval fiscal par département et l’environnement. En effet, du prix du tarif du cheval fiscal de là où le véhicule a été immatriculé et du nombre de chevaux fiscaux du véhicule, dépend la taxe Y1.

Calculer le prix de la carte grise


Le coût du document d’immatriculation dépend de plusieurs critères, dont la puissance fiscale, le prix de la redevance et les taxes. Il est ainsi impossible d’avoir le total de la carte grise sans tenir compte de ces différents facteurs. Par ailleurs, vous trouverez en ligne des outils qui permettent d’obtenir une estimation du prix de la carte grise.
Pour un véhicule de plus de 10 ans, le prix du cheval fiscal est divisé par 2. Pour les voitures électriques, au gaz et hybrides par exemple, la taxe Y1 est nulle ; c’est-à-dire qu’il y a 100 % d’exonération du prix du cheval fiscal.
Il faut savoir que la taxe principale qui entre dans le calcul d’une carte grise, c’est la taxe Y1. Elle résulte de la multiplication du nombre de chevaux fiscaux du véhicule et du prix du cheval fiscal de la région du titulaire de la carte grise.
Lorsque les émissions de CO2 de votre véhicule dépassent un certain seuil réglementaire, la taxe écologique va s’y appliquer. Dans le calcul du prix de la carte grise, il faut prendre en compte toutes les taxes. En tenant de la taxe régionale, la taxe professionnelle, la taxe écologique, la taxe de gestion et de celle des frais d’acheminement, vous aurez la taxe Y6 ou le prix total de la carte grise. En effet, la somme de ces 5 taxes se retrouve au repère Y.6.

Facteurs faisant évoluer le prix de la carte grise


Nombreux sont ces facteurs qui jouent un rôle déterminant dans la fixation du coût du certificat d’immatriculation. Ces éléments sont : l’âge du véhicule, le genre du véhicule, le type de voiture et le nombre de chevaux fiscaux.
    • L’âge et le genre du véhicule
Si vous êtes un usager d’un cyclo ou d’une moto, le coût de votre carte grise ne sera pas le même qu’avec une voiture. Ainsi, vous verrez le prix de la carte grise divisé par deux dans deux cas, notamment quand votre voiture a plus de 10 ans et quand vous utilisez une moto.
    • le type de voiture et le nombre de chevaux fiscaux
Il y a une exonération totale ou partielle du tarif du certificat d’immatriculation dans certaines régions lorsque votre voiture est électrique ou hybride. En outre, sachez que selon le modèle de votre véhicule, la puissance fiscale varie. Le montant de la taxe régionale pour 1 cheval fiscal diffère.
Avez-vous égaré votre document d’immatriculation ? Vous pouvez faire une demande de duplicata. Dans cette configuration, le prix de la carte grise tiendra compte de l’immatriculation du véhicule, c’est-à-dire s’il est immatriculé dans l’ancien système (FNI) ou dans le nouveau (SIV). Ainsi, la demande du duplicata lorsque votre voiture dépend du système (FNI) vous coûtera 2,76 €. Si elle fait partie du système (SIV), vous aurez à débourser 6,76 € comme frais de gestion en plus du prix du cheval fiscal de la région correspondante.